0
Les oiseaux du printemps dans le Lot

LES OISEAUX DU JARDIN AU PRINTEMPS DANS LE LOT
En ce moment, et plus que d’habitude, on peut observer les oiseaux dans nos jardins. C’est la bonne période, il n’y a pas encore toutes les feuilles dans les arbres et ils ne sont vraiment pas discrets !
Voici les oiseaux les plus communs de nos jardins du Lot et d’ailleurs !
Les migrateurs sont presque tous arrivés, et les sédentaires sont déjà en couple.
En ce moment, les mâles chantent presque toute la journée, enfin surtout le matin où l’air est plus humide, le son de leur chant est alors porté plus loin. Ils chantent pour attirer les femelles et pour délimiter leur territoire.
Sauriez vous reconnaitre la Mésange nonnette ? Connaissez vous le Bruant zizi ? Avez vous remarqué le Serin cini avec ses belles couleurs ?
En ce moment, les mâles arborent un magnifique plumage nuptial, afin de montrer aux femelles qu’ils ont de belles plumes, ce qui implicitement, veut dire qu’ils se nourrissent bien, qu’ils sont en forme et donc qu’ils auront toute l’énergie nécessaire pour s’occuper des petits et les nourrir!
Avant de pouvoir les identifier grâce à leur chant, commençons par les reconnaitre !
Photos : Erwan Glemarec

Hirondelle rustique, Hirundo rustica.

MÈsange bleue, Parus caeruleus (Linnaeus, 1758).

MÈsange charbonniËre, Parus major (Linnaeus, 1758).

Pouillot véloce, Phylloscopus collybita
(Vieillot, 1817).

Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros (S. G. Gmelin, 1774).

Rossignol philomËle, Luscinia megarhynchos (C. L. Brehm, 1831).

Serin cini, Serinus serinus.

Sittelle torchepot, Sitta europaea (Linnaeus, 1758).

Bruant zizi, Emberiza cirlus (Linnaeus1758).

Fauvette ‡ tÍte noire, Sylvia atricapilla (Linnaeus, 1758).

Fauvette ‡ tÍte noire, Sylvia atricapilla (Linnaeus, 1758).

Grimpereau des jardins, Certhia brachydactyla (Brehm, CL, 1820).

Hypolaïs polyglotte, Hippolais polyglotta (Vieillot, 1817).

Merle noir, Turdus merula
(Linnaeus, 1758).

Merle noir, Turdus merula (Linnaeus, 1758).

Pinson des arbres, Fringilla coelebs (Linnaeus, 1758).

Mésange nonnette, Parus palustris (Linnaeus, 1758).

Chardonneret élégant, Carduelis carduelis (Linnaeus, 1758).

Pic Èpeiche, Dendrocopos major (Linnaeus, 1758), nourrissage d’un jeune par un adulte.

Pie bavarde, Pica pica (Linnaeus, 1758).

Geai des chênes, Garrulus glandarius
(Linnaeus, 1758).

Commentaires fermés