0
A la recherche des sources !

Dans le cadre d’une étude hydrogéologique dont le maitre d’ouvrage est le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, l’Atelier Nature Hirondelles a eu pour mission de réaliser un inventaire des sources sur le Causse de Saint Chels-Gréalou. Cette partie du territoire, karstique, nichée entre la vallée du Célé au nord et la vallée du Lot au sud garde encore ses secrets quant à la circulation de l’eau souterraine.

Cette étude permettra d’améliorer la connaissance des circulations d’eau souterraine, d’analyser les risques (sources de pollutions, inondations…) et d’évaluer la vulnérabilité de ce territoire.

La recherche de ces sources m’a permis de découvrir un territoire magnifique fait de falaises, causse, combes, vieilles pierres et où coulent deux lumineuses rivières.

La quête de certaines sources, bien cachées, se transformait souvent en chasse au trésor. Chaque lieu est différent et à chaque fois, je pouvais noter que la présence de l’eau est à l’origine de la présence des hommes et ce depuis des milliers d’années. Depuis le temps des dolmens au siècle dernier, la vie des hommes s’articulait autour des points d’eau. Autour de chaque sources, on peut encore ressentir la vie qui animait ces lieux, l’endroit où on forgeait les armes des guerriers celtes, le point où on se rassemblait pour venir chercher l’eau, discuter et lessiver au lavoir, faire boire les bêtes, là où jouaient les enfants…

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui témoignent encore de ces temps passés et c’est souvent avec nostalgie qu’on remarque que certaines de ces sources sont oubliées, se laissent ensevelir par les ronces, se cachent au milieu d’une nouvelle forêt.

Heureusement, certaines personnes ou communes les mettent à nouveau en valeur afin que désormais ces lieux soient encore visités et appréciés pour leur beauté, la paix qui y règne et l’énergie que procure la vie qui sort de Terre.

Chaque arrivée sur une source était une belle surprise. J’ai souvent approché une faune qui apprécie ces espaces tranquilles, une martre, une couleuvre à collier, des salamandres…J’y ai trouvé des sources avec de l’eau bleue, des cascades pétrifiées et même une sources recouverte de paillettes d’or dont le mystère subsiste…

Quelques photos :

                  

 

                        

 

                            

 

                 

 

                  

 

 

 

Commentaires fermés