Coccinelle à 14 points – Photo E. Glemarec

Les petites bêtes du jardin

Cette animation nature part à la découverte de la biodiversité au jardin et invite à la rencontre du petit peuple du jardin et son rôle dans le jardin.

Public : cycle 1, cycle 2, cycle 3Herisson-commun
Durée : 2 H
Lieux : Lot et Tarn-et-Garonne
Moyens matériels : Matériel pour chasse aux insectes (filets à papillons, filets fauchoirs, parapluies japonais, aspirateur à insectes, boîtes loupes), petites pelles, fiches d’identification…

Objectifs de la séance d’animationjumelles

Découvrir les animaux (insectes, myriapodes, arachnides, petits mammifères, reptiles…) qui vivent dans le jardin ou le potager. Connaître leur rôle, leur place, dans la chaîne alimentaire et dans l’équilibre écologique du jardin.
Cette animation nature montre l’importance de la biodiversité au jardin et permet de connaître la faune commune du Lot et du Tarn-et-Garonne.

Objectifs pédagogiques

Savoir : Aborder la notion de chaîne alimentaire, d’écosystème, de biodiversité du vivant.
Savoir-faire : Savoir observer et déceler les animaux ou traces d’animaux qui se cachent dans le jardin.
Savoir être : Savoir travailler en petites équipes, partager les tâches et le matériel. Manipuler des êtres vivants avec précaution.

 

Créer un jardin

Faire un petit jardin potager ou un jardin attractif pour les insectes ou oiseaux le temps d’une animation nature (ou plusieurs).

Public : cycle 1, cycle 2, cycle 3Lepture-porte-coeur-sur-ombellifère
Durée : 2 H 30
Lieux : Lot et Tarn-et-Garonne
Moyens matériels : Petits outils de jardinage, graines, plants, une mangeoire, un nichoir, un refuge à coccinelles à installer.

Objectifs de la séance d’animation

Créer un espace pour accueillir la petite faune du jardin, favoriser la présence d’insectes ou faire venir les oiseaux, aborder la notion de biodiversité au jardin.
Découvrir puis observer la flore et la faune commune des jardins du Lot ou du Tarn-et-Garonne.

Objectifs pédagogiques

Savoir : Pour créer un petit jardin, il faut connaître le fonctionnement biologique d’un jardin. Il faut connaître les plantes qui attireront la vie sauvage et installer les aménagements idéaux pour accueillir la petite faune.
Savoir-faire : Jardiner, bricoler.
Savoir être : Pouvoir partager des travaux individuels pour participer à un projet collectif, partager les tâches et les outils.